Face à face avec Nicolas TAVERNE

14 octobre 2016 - 20:40

Nicolas TAVERNE est arrivé au club la saison passée sur la pointe des pieds. C’est au fil des matchs qu’il s’est révélé être le patron de l’arrière garde de l’ASS.

Afin de mieux connaître ce Sudiste aux origines normandes, nous lui avons posé quelques questions après l'entraînement de jeudi.

 

Questions perso:

Ton âge et ton lieu de naissance ?

J’ai 25 ans, je suis né le 29 mai 1991 à Rouen en Normandie département de la Seine Maritime. 76 = Représente !!!

 

Ton surnom ?

 Au collège on m’appelait « Bus ». A cause de la forme de ma tête qui était allongée. Sinon on m’appelle assez simplement « Taverne », pour mon nom et pour la signification de ce mot bien sûr.

 

Ton ancien club ?

Le RRC Etterbeek. C’est un club belge, situé dans la ville de Bruxelles. J’y ai joué 6 mois. Je jouais en P4 belge, avec l’équipe 2 du club. Il y avait vraiment une superbe ambiance dans cette équipe.

 

Ton occupation préférée en dehors du foot ?

Sortir avec mes potes. J’aime bien les bars à bières. Surtout ceux où il y  a de la bière belge de préférence. Pour moi, à Strasbourg, le bar « Les BerThoM » est une référence !

 

Questions mégaperso :

Ton animal de compagnie préféré ?

Je n’aime pas les animaux de compagnies. J’en aurai jamais. Ça vient surement du traumatisme que j’ai eu quand j’étais petit et qu’un chien m’avait mordu.

 

La couleur de ton slip ou caleçon de match ?

 

Boxer rouge ! Le rouge pour les couleurs de l’ASS et le boxer parce qu’il faut que ça serre !!!

 

 

 

 

Questions/foot :

Ton style de jeu ?

Agressif, hargneux.

 

Ton poste préféré ?

Arrière central. Je joue à ce poste depuis toujours. Quand j’étais petit, j’adorais tacler. Que ce soit sur herbe, synthétique ou autre, je t’aclais tout le temps. Pour moi, mes matchs n’étaient pas réussis si je ne sortais pas du terrain avec les genoux en sang. En grandissant j’ai compris qu’un bon défenseur devait défendre debout.

 

Ton geste technique préféré ?

Le tacle glissé sur un terrain en herbe un peu mouillé. Il n’y a rien de plus orgasmique footballistiquement !

 

Le plus beau but que tu aies marqué dans ta carrière ?

J’étais en Benjamin. Je jouais contre le Stade Lunaret de Montpellier : Je récupère le ballon dans mon camp et je dribble plusieurs adversaires et je marque.

 

Le meilleur joueur de foot avec qui ou contre qui tu aies joué ?

Franz ! (François Suplon, actuel capitaine et n°10 de l’ASS). C’est vraiment le meilleur joueur avec qui  j’ai joué.

 

Quand j’étais petit, j’ai joué à plusieurs reprises contre des équipes du Montpellier Hérault Sport Club. Certains joueurs sont peut être devenus  pro mais aucun ne m’a spécialement marqué.

 

Ton club préféré ?

 

 

Le Montpellier Hérault Sport Club ! C’est mon club de cœur !

 

 

 Quel est le club professionnel dans lequel tu n'accepteras jamais de jouer ? 

 Le Nîmes Olympique. C’est l’ennemi numéro 1 du MHSC ! En tant que montpelliérain, je suis obligé d’être anti-nîmois.

 

Quel est ton journaliste sportif ou consultant préféré ?

Daniel Riolo. Il anime l’émission « After foot » sur RMC. Je trouve qu’il n’est pas assez écouté en Alsace.

 

Le mot que tu dis le plus en match ?

Sortez !!!

 

Question philo :

D’après Lio, les brunes ne comptent pas pour des prunes. Qu’en penses-tu ?

Je ne peux qu’être d’accord avec elle. Je craque plus pour les brunes que pour les blondes. Une brune aux yeux bleus, c’est terminé pour moi !

 

Questions du tac o tac :

Riz ou pâtes ?

Pâtes. Je mange toujours des pâtes avant les matchs, par habitude.

 

Synthétique ou herbe ?

Herbe, pour les tacles glissés bien sûr.

 

Batman ou Superman ?

Batman ! C’est le seul Super Héros qui n’a pas vraiment de pouvoir et ça je kiffe ! En plus, les derniers films Batman sont au top !

 

PSG ou OM ?

Je suis Sudiste, donc OM.

 

Merguez ou Saucisse ?

Merguez. J’aime quand ça pique un peu. Je rajoute même un peu de moutarde.

 

 Jacky ou Ben-J ?

Jacky, ça sonne mieux.

 

Quelque chose à rajouter ? Des rumeurs de transfert circulent sur ton dos !

En effet, je commence à travailler à Lille le 14 novembre.

Si je pars c’est parce que j’ai été séduit par le discours de Frédéric Antonetti, sudiste comme moi. J’aime bien le challenge de relancer le LOSC après ce mauvais début de saison.

 

 

Commentaires