Actualité du 11/11 au 12/11

12 novembre 2010 - 09:02

L'actualité Sportive de Jeudi à Aujourd'hui.

 

Le 11/11/2010 à 17:13

Foot - CM (F)

13 qualifiés connus sur 16

Treize des seize nations qualifiées pour la prochaine Coupe du monde féminine, fin juin 2011 en Allemagne sont désormais connues. Jeudi, en demi-finale de la Coupe d'Afrique des Nations qui se dispute en Afrique du Sud, le Nigeria a largement dominé le Cameroun (5-1) tandis que la Guinée Equatoriale, petit état de 620 000 habitants à l'ouest du continent (capitale : Malabo) dominait l'Afrique du Sud (3-1). Les deux pays, qui disputeront la finale dimanche, gagnent leur billet pour l'Allemagne.

En début de semaine, le Canada avait remporté les qualifications de la zone CONCACAF, en battant en finale le Mexique (1-0). Victorieux pour la troisième place du Costa Rica (3-0), les Etats-Unis, après avoir été surpris par le Mexique en demi-finale (2-1) (première défaite depuis plus de deux ans et 35 matches) ont sauvé leur place de barragiste. Les Américaines joueront leur place au Mondial face à l'Italie, les 20 et 27 novembre.

Enfin, dans la zone Amérique du Sud, le tournoi de qualification se dispute jusqu'au 21 novembre en Equateur. Le Brésil, vainqueur de ses deux premiers matches face au Venezuela (4-0) et à l'Uruguay (4-0) en est le grand favori tandis que l'Argentine semble la mieux armée pour rivaliser. Les deux finalistes iront en Allemagne, l'été prochain. - P.G.-B.

 

Les qualifiés

Allemagne (pays organisateur), Suède, Angleterre, Norvège, France, Australie (championne d'Asie), Japon, Corée du Nord, Canada, Mexique, Nouvelle-Zélande, Nigeria, Guinée Equatoriale.











Source : Lequipe.fr


Le 11/11/2010 à 17:20 | Mis à jour le 11/11/2010 à 20:30



Foot- ITA- AC Milan

Saison terminée pour Inzaghi

Pippo Inzaghi a peut-être disputé le dernier match de Serie A de sa carrière contre Palerme, mercredi ?(REUT)
Pippo Inzaghi a peut-être disputé le dernier match de Serie A de sa carrière contre Palerme, mercredi ?(REUT)

 

Durement touché aux ligaments et au ménisque du genou gauche, l'attaquant de l'AC Milan, Pippo Inzaghi, ne pourra pas refouler les terrains cette saison. Un communiqué du club, qui pensait au départ que son buteur ne souffrait que d'une entorse, a confirmé qu'il devrait être opéré pour cette vilaine blessure. Son indisponibilité est évaluée entre 6 et 9 mois. C'est un vrai coup dur pour l'attaquant rossonero qui, âgé de 37 ans, avait rejoint Raul au classement des meilleurs buteurs des compétition européennes. Peut-être même la fin de sa carrière, étant donné que son contrat à Milan se termine en fin de saison ?

L'intéressé ne semble pas de cet avis, en témoignent ses déclarations sur le site officiel du club : «La vie et le football sont comme ça. Une minute, tu es en train de jouer et de tout donner, la suivante tu te tiens le genou de douleur entre les mains. Vous savez tous, et moi aussi, que ce sera difficile. Mais je n'abandonnerai pas. Je ferai tout pour que ce ne soit pas la fin.»

Source : Lequipe.fr

 

 

Le 11/11/2010 à 17:36 | Mis à jour le 11/11/2010 à 17:4
Foot - ALL - Werder

Fin des (re)négociations

Eliminé en Coupe d'Allemagne, mal en point en Ligue des champions et 11e de Bundesliga, le Werder Brême a décidé de suspendre jusqu'à nouvel ordre toutes les renégociations de contrat. Le manager du club, Klaus Allofs, l'a annoncé au quotidien Bild. Sont concernés le capitaine Torsten Frings, l'attaquant portugais Hugo Almeida et le défenseur Sebastian Boenisch, en fin de contrat au terme de la saison, mais aussi les internationaux Per Mertesacker et Tim Wiese, libres à la fin 2012. Certains pourraient opter pour un départ : selon la presse, Almeida a des contacts avec Valence alors que Mertesacker envisagerait son avenir en Premier League. Frings avait, de son côté, exprimé fin octobre le souhait de jouer aux Etats-Unis.

Source : Lequipe.fr


Le 11/11/2010 à 18:32

Foot - FIFA

Beckenbauer partira en 2011

Franz Beckenbauer ne briguera pas de nouveau mandat au sein du comité exécutif de la FIFA. L'ancien président du Bayern Munich, après avoir fait part de sa décision à Sepp Blatter, Michel Platini et Theo Zwanziger (président de la Fédération allemande), l'a annoncée dans un communiqué : «J'ai passé et je passe encore de bons moments avec mes collègues de la présidence de la Fifa, à l'UEFA, et j'ai une relation amicale avec Sepp Blatter (président de la Fifa) et Michel Platini (président de l'UEFA). (Mais) je demande qu'on accepte ma décision», a expliqué Beckenbauer, 65 ans, qui a invoqué des raisons «strictement personnelles et familiales» pour justifier sa décision.

Source : Lequipe.fr


Le 11/11/2010 à 23:00 | Mis à jour le 12/11/2010 à 08:22

Foot - L1 - Lorient

Gameiro a joué «contre-nature»

Buteur à trois reprises lors des deux dernières journées, Kevin Gameiro espère avoir enfin lancé sa saison. Il revient sur sa mauvaise passe avant la réception du PSG, dimanche.
Kevin Gameiro a inscrit un doublé contre l'ASSE la semaine pasée. (EQ)
Kevin Gameiro a inscrit un doublé contre l'ASSE la semaine pasée. (EQ)

Son efficacité est revenue au bon moment. «Elle est revenue tout court», corrige-t-il. Kevin Gameiro ne doit certainement pas sa convocation pour Angleterre-France à ses trois buts inscrits lors des deux dernières journées. Au moins lui ont-ils permis d'éteindre les doutes suscités par un début de saison très en deçà de ce que l'on pouvait atteindre du meilleur buteur français du dernier Championnat. Statut de néo-international trop lourd à porter ? Frustration engendrée par des envies de départ non assouvies ? L'ancien Strasbourgeois ne «lit pas les journaux», mais il n'ignore rien des raisons avancées par les médias pour justifier sa méforme.

«JE NE JOUAIS PLUS COMME JE SAVAIS LE FAIRE. MA FORCE, C'EST DE PRENDRE LA PROFONDEUR. OR, JE L'AI TROP PEU FAIT CES DERNIERS TEMPS»

 

«Les mauvaises passes, tu peux trouver plein de raisons pour les expliquer, évacue-t-il. Le principal, c'est de ne pas lâcher». Avec le recul, Gameiro justifie la sienne par «la déception de ne pas être parti cet été, peut-être». Par une propension à vouloir trop en faire, sans aucun doute. L'attaquant de poche ne fait pas partie de ceux «capables d'éliminer 3 ou 4 joueurs.» Il le sait, ce qui ne l'a pas empêché de se mettre à jouer «contre-nature»«Je ne jouais plus comme je savais le faire, admet-il. Ma force, c'est de prendre la profondeur. Or, je l'ai trop peu fait ces derniers temps». Le départ de Marama Vahirua cet été, ne l'a pas aidé.

Sans son complice, Gameiro a la sensation de «toucher moins de ballons». Résultat : il compense en décrochant un peu plus qu'à l'accoutumée. «Mais ce n'est que le début de saison. Les critiques font partie du jeu. Je ne me suis pas pris la tête». Sur le terrain, son agacement parfois palpable tend à prouver le contraire. Une franche discussion avec Christian Gourcuff a permis de rectifier le tir. «Il m'a dit qu'il fallait que je redevienne moi-même, souligne-t-il. Quand tu es bien entouré, qu'on te dit les choses au bon moment, c'est plus facile de relever la tête. Je me suis remis en question parce que sinon, ça aurait voulu dire que j'avais la grosse tête...». - Emery TAISNE

Source : Lequipe.fr

 

Le 11/11/2010 à 23:49
19 COMMENTAIRES
Foot - Copa Am.

Tirage clément pour les grand

Le tirage au sort de la prochaine Copa America 2011 (du 3 au 24 juillet) a été favorable à l'Argentine, pays organisateur, et au Brésil, double tenant du titre. L'Albiceleste, qui n'a plus remporté de titre international depuis la Copa America 1993, a hérité d'une seule équipe qualifiée pour le dernier Mondial, le Japon, l'un des deux invités non sud-américains avec le Mexique. Ses deux autres adversaires sont la Colombie, en perte de vitesse, et la Bolivie, guère à l'aise loin des hautes sphères de La Paz (3 600 m d'altitude).

Le Brésil, vainqueur des deux dernières éditions en 2004 et 2007, affrontera le Paraguay, quart de finaliste du Mondial, et deux équipes absentes en Afrique du Sud, l'Equateur et le Venezuela. Sale tirage en revanche pour l'Uruguay, 4e du dernier Mondial, qui rencontrera dans le groupe C le Chili et le Mexique, huitièmes de finaliste en Afrique du Sud. (avec AFP)

Les groupes

Les deux premiers des trois groupes ainsi que les deux meilleurs seront qualifiés pour les quarts de finale.

Groupe A : Argentine, Colombie, Japon, Bolivie

Groupe B : Brésil, Paraguay, Equateur, Venezuela

Groupe C : Uruguay, Chili, Mexique, Pérou

Source : Lequipe.fr

 

Le 12/11/2010 à 07:41

Foot - ANG - Man Utd

Evra incertain

Sorti à la 69e minute face à Manchester City (0-0) mercredi, Patrice Evra souffre d'une légère entorse de la cheville gauche. L'arrière latéral des Red Devils est incertain pour le déplacement de son équipe sur la pelouse d'Aston Villa, samedi (13h45). Evra avait été touché lors d'un duel avec leCitizen Jérôme Boateng en début de rencontre.

Source : Lequipe.fr

 

 

 

Le 12/11/2010 à 08:48 | Mis à jour le 12/11/2010 à 08:51
13 COMMENTAIRES
Foot - Bleus

Ménez : «Je suis déçu»

L'attaquant de la Roma a vécu comme une «grosse déception» sa non-sélection pour Angleterre-France. Il regrette d'être le seul à avoir «fait les frais» de la défaite face à la Biélorussie (0-1) début septembre.
Jérémy Ménez regrette d'avoir «fait les frais» de la défaite des Bleus face à la Biélorussie (0-1) début septembre.(EQ)
Jérémy Ménez regrette d'avoir «fait les frais» de la défaite des Bleus face à la Biélorussie (0-1) début septembre.(EQ)

«Je suis dans la forme de ma vie.» Etincelant mercredi face à la Fiorentina (3-2), Jérémy Ménez s'est à nouveau attiré les faveurs de la presse italienne, mais pas de Laurent Blanc, qui ne l'a pas convoqué pour Angleterre-France. Averti par son frère de son absence de la liste alors qu'il préparait la rencontre face à la Viola, Ménez l'a vécue comme une «grosse déception», confie-t-il à L'Equipe ce vendredi. «Mais je suis resté tranquille, j'ai réussi à faire la sieste, et contre la Fiorentina j'avais vraiment à coeur de montrer ma valeur. Au final, j'ai fait l'un des meilleurs matches de ma carrière.»

«LOGIQUEMENT, SI TU ES TITULAIRE DANS UN GRAND CLUB EUROPÉEN ET SI TU ES BON, TU AS PLUS DE CHANCES D'ÊTRE CONVOQUÉ EN ÉQUIPE NATIONALE. ÇA N'A PAS ÉTÉ LE CAS CETTE FOIS AVEC MOI.»

A 23 ans, Jérémy Ménez a incontestablement passé un cap avec la Roma en ce début de saison, faisant même oublier les absences répétées de Francesco Totti. Pas suffisant, donc, pour faire partie des 22 joueurs appelés à défier les Anglais à Wembley mercredi prochain. Ménez ne s'en formalise pas, mais croyait vraiment en ses chances : «Je respecte les choix du sélectionneur. J'accepte sa décision. Mais je suis déçu. J'avais l'espoir de faire partie de la liste. Je voulais y être. Logiquement, si tu es titulaire dans un grand club européen et si tu es bon, tu as plus de chances d'être convoqué en équipe nationale. Ça n'a pas été le cas cette fois avec moi.»

La principale raison de son absence, Jérémy Ménez croit la connaître. Après une première sélection encourageante en Norvège (1-2) mi-août, l'ancien Sochalien avait coulé avec ses coéquipiers face à la Biélorussie (0-1), début septembre au Stade de France. Il n'était ensuite pas entré en jeu en Bosnie (2-1), et ne faisait déjà pas partie de la liste pour les matches face à la Roumanie et le Luxembourg le mois dernier. «J'étais tendu, comme toute l'équipe, et je n'avais pas été très bon, comme beaucoup, reconnaît Ménez.Mais c'est moi qui ai fait les frais de cette défaite...» Il a désormais trois mois, avant le match face au Brésil, pour prouver à Laurent Blanc qu'il mérite une deuxième chance.

Source : Lequipe.fr


 

 

 

 


 

 

 

 


 

 


 

 

 

 



 

Commentaires